Changer de banque en ligne

La portabilité intermédiée pour faciliter la mobilité bancaire



Changer de banque

D’après le rapport d’Inès Mercereau concernant la « Portabilité du compte bancaire » (remis au ministre des Finances en 2014), en France, le taux de mobilité bancaire est bas : il est de 4,5% contre 10% en moyenne pour le marché européen. Par ailleurs, plus d’un Français sur deux a plus de 20 ans d’ancienneté dans sa banque. Ces chiffres traduisent une certaine réticence des Français à changer d’établissement bancaire. Cela s’explique par la lourdeur administrative qui découle de la mobilité bancaire.

La mobilité bancaire est le fait qu’un client change de banque. Plus en détails, elle intervient au moment où ce client clôture son compte bancaire depuis une banque de départ et ouvre un compte bancaire dans une nouvelle banque (appelée banque d’arrivée). Un compte bancaire peut être rattaché à plusieurs créanciers réguliers (opérateurs télécoms, organismes fiscaux) et également sujet à divers virements récurrents (employeur, organismes sociaux). Ce faisant, avant de clôturer le compte, il est nécessaire de prendre en considération toutes ces informations. Toutefois, il existe un moyen de simplifier la mobilité bancaire.

Comme le mentionne le rapport Mercereau de 2014, la portabilité intermédiée pourrait faciliter le changement d’établissement bancaire. Le concept est simple : créer un numéro de compte virtuel attribué à chaque client. L’IBAN du client serait rattaché à ce numéro de compte. De ce fait, si le client souhaite changer de banque ou de compte de paiement chez un même opérateur, le nouveau numéro de compte remplacerait l’ancien numéro de compte dans une base centralisée (qui convertirait chaque numéro de compte IBAN en un nouveau numéro de compte virtuel) et serait ainsi rattaché au numéro de compte virtuel, sans qu’il soit nécessaire de communiquer ses références de paiement.

Cette initiative est compatible avec la conservation de l’IBAN. Elle déboucherait sur la renumérotation de tous les comptes bancaires qui sont portables. En Suède par exemple, il y a le système Bankgirot qui est basé sur la portabilité intermédiée : un numéro de compte virtuel (appelé « numéro Bankgirot ») est affecté à chaque client et regroupe l’ensemble des domiciliations bancaires de ce dernier.


Autres liens sur le sujet :